Bienvenue sur le forum consacré au maître de l'horreur : Stephen King.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  VISITER LE SITE  

Partagez | 
 

 Shining (1980)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garraty
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 504
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Shining (1980)   Mer 20 Aoû - 10:54

SHINING - 1980
(Titre original : The Shining)

Adaptation de : Shining

Réalisé par : Stanley Kubrick
Scénario de: Stanley Kubrick & Diane Johnson

Avec : Jack Nicholson (Jack Torrance)
Shelley Duvall (Wendy torrance)
Danny Lloyd (Danny Torrance)
Scatman Crothers (Dick Hallorann)
Barry Nelson (Ullman)


Résumé

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Danny, qui possède un don de médium, le "Shining", est effrayé à l'idée d'habiter ce lieu, théâtre marqué par de terribles évènements passés...

_________________
STEPHEN KING ADDICTS
LE SITE - LE FORUM
Revenir en haut Aller en bas
https://stephenkingaddicts.wordpress.com/
bbbretzel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Shining (1980)   Mar 19 Avr - 6:44

Bon.....

je ne vais surement pas me faire de copain par ici, mais je me lance....

J'ai vraiment été TRÈS déçu par ce film.... Je l'attendais au tournant car le Roman est une MERVEILLE, et je me demandais bien comment ils allaient pouvoir me faire peur de la même façon...

De plus, avec un réalisateur comme Stanley Kubrick, on était en droit d'attendre un bon moment. Si en plus, on nous met Jack Nicholson dans les pattes, là, je me dit : "quel pied on va prendre !!!"...

Et bien QUE NENNI..... Evil or Very Mad

Bien sur Jack est bon, très bon même et fait son travail sans problème, l'hôtel est bien kitch et semblable à ce que je m'étais imaginé, rien à dire....

MAIS pour ce qui est de Wendy, c'est une catastrophe !!! La Wendy Torrance du film a l'air complètement débile !!! Elle se traine et nous déballe sa voix et ses manières de demeurée tout au long du film !!
Dans le livre, elle n'est pas du tout débile comme ça !!
L'action ne démarre vraiment qu'au bout d'une heure et demie.... enfin, action......lol!
Et je passerai sur les grands moments du roman qui, eux aussi, ont pris un grand coup de hache dans le scénario.... Twisted Evil Quel dommage....

Bref, vous l'aurez compris, je suis vraiment resté sur ma faim pour cette fois... Il y avait un potentiel énorme, et on nous a pondu un navet allégé affublé d'un casting déplorable avec, au milieu, un grand Jack Nicholson, égal à lui même, qui a toutes les peines du monde à rattraper le coup....

Peine perdue.... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/136835483@N04/
Raphaël T.

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Shining (1980)   Dim 24 Avr - 22:11

Bbbretzel, tu seras surpris de te faire des copains : beaucoup d’admirateurs du livre détestent cette adaptation.
Mais… le premier membre à te répondre fait partie des exceptions. Bon, en fait, je crois que c’est moi qui ne vais pas me faire des amis, en fait…

Je vais résumer mon avis en citant… Stephen King lui-même : «Bon film, mais mauvaise adaptation».
Effectivement, il ne reste quasiment plus rien du roman : Dick Halloran ne fait pratiquement que passer, beaucoup de passages sont supprimés et remplacés par tout autre chose… Il ne reste plus que l’idée de base et les trois personnages principaux. Sans oublier l’Overlook, bien entendu.
Jack Nicholson livre une de ces compositions dont il a le secret, fort de son impressionnant talent et… de sa physionomie (il a la chance d’avoir un visage et un regard un peu fous, et sait en jouer). Mais il n’est pas le seul atout du film. La réalisation de Stanley Kubrick (une des premières utilisations de la Steadicam) instaure une atmosphère malsaine dans ces décors luxueux, ce qui n’était pas gagné. Rendre effrayante une grotte, une crypte ou une vieille maison est «facile» (les ténèbres et la crasse sont de sacrés atouts). Mais là, c’est en pleine lumière (beaucoup de scènes se déroulent en plein jour) et dans de la dorure. La BO est remarquablement choisie (il s’agit, entre autres, de la Musique pour cordes, percussions et celesta de Bartók).
Pas mal de scènes sont impressionnantes : le torrent de sang qui jaillit de l’ascenseur, la promenade en tricycle dans les couloirs (avec l’exagération volontaire des sons) conclue par la rencontre avec les jumelles fantômes (personnages cités dans le récent Insidious), «Tromal… Tromal… Tromal ! Tromal ! Tromal !»…
Je suis d’accord sur un point : Wendy est nullarde. Il faut dire que son interprète est inexistante. D’ailleurs, je crois qu’elle n’a fait aucun autre film…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.raphaeltexier.fr
bbbretzel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Shining (1980)   Lun 25 Avr - 5:10

Nous sommes d'accord sur la BO au moins !!
C'est quand même dommage... Un réalisateur comme ça... il se serait un peu creusé la tête pour trouver des acteurs dignes de ce nom et coller au roman et HOP! On avait un chef d'oeuvre...
Dommage
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/136835483@N04/
Raphaël T.

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Shining (1980)   Lun 25 Avr - 21:05

Oui, mais ce sont les producteurs qui imposent l’équipe du film dans son ensemble. Même si c’est sur les épaules du réalisateur que repose en grande partie la réussite d’un film, il n’est, au final, qu’un membre de l’équipe. Dans un tout autre genre, prenons La cage aux folles : au départ, nous avions une pièce de théâtre jouée par Michel Serrault et Jean Poiret. Le film reprend Michel Serrault, mais remplace Jean Poiret par Ugo Tognazzi. Édouard Molinaro aurait bien voulu faire jouer le même tandem que dans la pièce. Mais le film était une production franco-italienne, et les italiens ont imposé Ugo Tognazzi.
Dans encore un tout autre genre, Ian Flemming, quand son Dr No a été adaptée, souhaitait Alfred Hitchcock à la réalisation et Cary Grant dans le rôle de James Bond. Les producteurs ont estimé ces deux vedettes beaucoup trop chères et n’ont donc pas tenu compte de son souhait. Ils ont confié la réalisation à un cinéaste moins prestigieux (Terence Young) et ont fait incarner James Bond par un certain… Sean Connery. On connaît la suite, mais là n’est pas le sujet.
À Hollywood, la suprématie du producteur va très loin. Clive Barker, par exemple, a vu son film Cabale massacré : le producteur a fait remonter le film sans même le consulter et l’a fait distribuer ainsi monté ! On imagine facilement comme Clive Barker était content…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.raphaeltexier.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shining (1980)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shining (1980)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Shining (1980, Stanley Kubrick)
» panne px 125 1980
» Calendrier Dr Strange Marvel Comics 1980
» Vends VESPA PX 125 année 1980.
» Play astérix 1980-1985

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stephen King Forum :: Stephen King :: Films & Téléfilms-
Sauter vers: